Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

MAGGIE GYLLENHAAL

Index de l'article
MAGGIE GYLLENHAAL
Sa filmographie
Toutes les pages
MAGGIE GYLLENHAALActrice,  Productrice, Réalisatrice américaine

Née le 16 novembre 1977 à New York, Margalit Ruth Gyllenhaal, de son nom de scène Maggie Gyllenhaal, est la fille du réalisateur Stephen Gyllenhaal et de la scénariste Naomi Foner Gyllenhaal. Elle est la sœur de l'acteur Jake Gyllenhaal. Elle a grandi à Los Angeles et étudié au lycée Harvard-Westlake dont elle est sortie diplômée en 1995. Elle intègre ensuite l'université Columbia de New York, où elle étudie la littérature et obtient son diplôme en 1999. Elle part ensuite étudier à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres.
 MAGGIE GYLLENHAAL
Elle joue ses premiers rôles dans les films réalisés par son père "Waterland" en 1992, "Une femme dangereuse" en 1993 et "L'Héritage de Malcolm" en 1998. Par la suite, elle tient quelques seconds rôles, notamment aux côtés de son frère dans l'acclamé film indépendant "Donnie Darko" de Richard Kelly en 2001. Durant ces années 2000, elle prête son image à plusieurs marques en 2004 les vêtements de luxe Miu-Miu; en 2006, le sportswear Reebok et en 2007, la marque de lingerie Agent Provocateur.

En 2002, son interprétation du rôle-titre du drame indépendant "La Secrétaire" lui vaut d'excellentes critiques et une nomination aux Golden Globes. La même année, elle tient des seconds rôles dans des films plus exposés "Adaptation", de Spike Jonze, puis "Confessions d'un homme dangereux" la première réalisation de George Clooney.
MAGGIE GYLLENHAAL
L'année suivante, elle fait partie des actrices choisies pour incarner les étudiantes de la professeur d'histoire de l'art incarnée par Julia Roberts dans la comédie dramatique "Le Sourire de Mona Lisa", de Mike Newell. Le 24 avril 2003, elle fait un premier discours engagé à l'université de Caroline du Nord, à l'occasion duquel elle critique ouvertement l'industrie du film. En 2004, Elle est l'une des arnaqueuses de "Criminal", le remake hollywoodien du thriller argentin "Les Neuf Reines".

En 2005, elle est à l'affiche du film indépendant "Happy Endings", dans lequel elle joue une chanteuse aventurière qui séduit un jeune musicien homosexuel, ainsi que son riche père. Elle enregistre aussi des chansons pour la bande originale du film. Le 3 octobre 2006 elle se marie en Italie avec l'acteur Peter Sarsgard qui partage sa vie depuis 2002 et dont elle a eu une petite fille prénommée Ramona. En 2006, la comédienne s'essaye au doublage en prêtant sa voix à la baby-sitter Zee dans la version originale de "Monster House", la première collaboration "animée" de Steven Spielberg et Robert Zemeckis.

MAGGIE GYLLENHAALElle continue par la suite à rester éloignée des productions commerciales. Seules exceptions en 2006 la comédie dramatique  "L'Incroyable Destin de Harold Crick", de Marc Forster, puis la comédie romantique "Chassé-croisé à Manhattan", écrite et réalisée par Bart Freundlich. Elle fait également partie de la distribution du mélodrame "World Trade Center", d'Oliver Stone, et joue dans le sketch de "Paris, je t'aime" réalisé par le français Olivier Assayas. Cette même année, elle est surtout pour la seconde fois la tête d'affiche du film indépendant "SherryBaby" où elle interprète une jeune mère sortie de prison qui cherche à reprendre la garde de sa petite fille. Sa performance lui vaut une nomination au Golden Globe 2007 de la meilleure actrice et remporte le prix d'interprétation au festival de Karlovy Vary.

En 2008 Elle remplace Katie Holmes dans le rôle de Rachel Dawes pour le blockbuster "The Dark Knight", réalisé par Christopher Nolan. L'année suivante, elle joue dans la comédie dramatique indépendante "Away We Go", de Sam Mendes, aux côtés de John Krasinski et Maya Rudolph. Elle tient aussi le premier rôle féminin du drame "Crazy Heart", de Scott Cooper, porté par la performance de Jeff Bridges. Elle décroche une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.
MAGGIE GYLLENHAAL
En 2010, elle donne la réplique à Emma Thompson, interprète du rôle-titre de la comédie familiale britannique "Nanny McPhee et le Big Bang", suite du succès Nanny McPhee sorti en 2005. L'année suivante, elle est pour la troisième fois tête d'affiche pour la comédie romantique historique anglaise "Oh My God !", sur l'invention du vibromasseur... Elle est secondée par Hugh Dancy et Rupert Everett.

Elle donne naissance son deuxième enfant, une petite fille prénommée Gloria Ray, le 19 avril 2012. La même année, elle partage l'affiche du drame américain "De leurs propres ailes" avec Viola Davis. Mais l'année suivante, elle joue pour la seconde fois de sa carrière dans un blockbuster le film d'action "White House Down", de Roland Emmerich. En 2014, elle joue dans le film indépendant américain "Frank", de Lenny Abrahamson, mais elle incarne surtout l'héroïne de la mini-série de la BBC "The Honourable Woman" dans laquelle elle joue une femme d'affaires anglo-israélienne qui se retrouve prise à partie entre Israéliens et Palestiniens. Elle décroche le Golden Globe 2015 de la meilleure actrice dans une mini-série, et reçoit une nomination à l'Emmy Award.Maggie Gyllenhaal, Steven Shainberg

En 2018, sort sur la plateforme Netflix le film indépendant "The Kindergarten Teacher", dont elle joue le rôle-titre. Mais surtout, elle partage l'affiche de la nouvelle série de David Simon, "The Deuce", avec James Franco où elle interprète une prostituée qui devient actrice de films X. Elle officie aussi comme productrice sur cette série qui connaît trois saisons sur la chaîne HBO. En 2018, elle reçoit une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice.

En février 2017, elle est membre du jury international du 67e Festival de Berlin, sous la présidence du réalisateur Paul Verhoeven. En 2020, elle se lance dans la réalisation de son premier film intitulé "The Lost Daughter" avec Olivia Colman et Dakota Johnson, adapté d'un roman de Elena Ferrante.

En 2021, elle est choisie pour être membre du jury du Festival de Cannes présidé par Spike Lee.
 
 
 
 
 
 MAGGIE GYLLENHAAL
 
 
 
 
 
 
 




Photos: Thierry Vaslot (A.C.R. / Cine-zoom)



 

Recherche Google

Publicité