Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

ELSA ZYLBERSTEIN

Index de l'article
ELSA ZYLBERSTEIN
Sa filmographie
Toutes les pages

ELSA ZYLBERSTEINActrice française

Née le 16 octobre 1968 à Boulogne-Billancourt, Elsa Zylberstein est la fille du physicien Albert Zylbersztejn, juif ashkénaze d'origine russe, et de Liliane Chenard, Française catholique, esthéticienne chez Dior. A partir de dix ans, sa mère lui fait prendre des cours de danse classique. Elle s'y révèle douée, mais elle préfère poursuivre ses études et refuse d'intégrer l'Opéra de Paris. Elle passe un baccalauréat littéraire et commence des études universitaires d’anglais.

elsa zilbersteinAprès le bac, Elle est attirée par le monde artistique et intègre la classe libre du cours Florent de Francis Huster. Elle apparait à l'écran dès 1989 dans "Baptême" de René Féret. En 1992, C'est sur le tournage de "Van Gogh" de Maurice Pialat qu'elle se fait remarquer. Engagée en premier comme figurante, elle décroche finalement le rôle de Cathy, la prostituée en robe rouge, après le renvoi de la comédienne initialement choisie. Cette prestation lui vaut le Prix Michel-Simon en 1992, ainsi que sa première nominations au César du meilleur espoir féminin.  L'année suivante, elle passe sans succès le casting de "Pulp Fiction" de Quentin Tarantino, pour interpréter le rôle finalement échu à Maria de Medeiros.

Elle est ensuite une Etudiante espiègle dans "Beau fixe" de Christian Vincent. La même année elle reçoit le prix Romy-Schneider. Elle inspire les jeunes réalisatrices comme Pascale Bailly "Comment font les gens", Diane Bertrand "Un samedi sur la Terre" et surtout Martine Dugowson, dont elle devient l'actrice fétiche. La cinéaste lui offre le rôle principal, aux côtés de Romane Bohringer, de "Mina Tannenbaum", récit d'une amitié qui obtient un joli succès public en 1994.
ELSA ZILBERSTEIN
Elle affiche également une prédilection pour les films d'époque, de "Farinelli" de Gérard Corbiau  à "Monsieur N" d'Antoine de Caunes en passant par "Jefferson à Paris" de James Ivory. Celle qu'on avait découverte dans les bras du peintre d'Auvers-sur-Oise, incarne Suzanne Valadon dans "Lautrec" de Roger Planchon, puis la maîtresse de "Modigliani" de Mick Davis. De 1997 à 2005, elle est la compagne d'Antoine de Caunes. En 1999 elle membre du jury du Festival du cinéma américain de Deauville.

En 1997, elle fait de sa fantaisie dans "Tenue correcte exigée" de Philippe Lioret. Elle tombe amoureuse d'un clarinettiste homosexuel dans "L'Homme est une femme comme les autres", avec son compagnon Antoine de Caunes. Elle tourne  alors avec Raoul Ruiz dans "Temps retrouvé" mais aussi dans les farfelus "Combat d'amour en songe" et "Ce jour-là" de Raoul Ruiz.

ELSA ZILBERSTEINElle alterne les genres en passant d'un film de Chantal Akerman "Demain on déménage" à une comédie avec Kad Merad "J'invente rien" de Michel Leclerc, d'une variation autour d'un roman de Christine Angot "Pourquoi (pas) le Brésil" de Laetitia Masson à une superproduction inspirée d'un best-seller "Le Concile de pierre". En 2008, elle est à l'affiche de deux chroniques très contemporaines présentées au Festival de Berlin, "Il y a longtemps que je t'aime" de Philippe Claudel et "La Fabrique des sentiments" de Jean-Marc Moutout. En 2001 elle membre du jury du  Festival international du film de Marrakech. Et l'année suivante au Festival du film britannique de Dinard.

De septembre 2005 au début 2008, elle partage la vie de Nicolas Bedos. Elle retrouve en 2009 Antoine de Caunes dans la suite de "L'homme est une femme comme les autres", intitulée "La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy". Cette même année, elle intègre l'univers de la série "Vénus et Apollon", le temps de huit épisodes, dans le rôle d'une femme complexe, presque psychotique.
elsa zilberstein
En 2009, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son rôle dans "Il y a longtemps que je t'aime" de Philippe Claudel. Elle est ensuite membre du jury du Festival international du film policier de Beaune. Elle assiste ensuite à un mariage qui tourne mal dans "Plan de table" de Christelle Raynal, avec Franck Dubosc et Audrey Lamy avant de chercher "Les Têtes de l'emploi" d'Alexandre Charlot et Franck Magnier, toujours avec Dubosc et François-Xavier Demaison.

En 2010, elle est membre du jury du Festival du film britannique de Dinard. Après des années plutôt discrète,  Claude Lelouch qui lui offre un retour au premier plan avec "Un plus Une", une histoire d'amour passionnée qu'elle partage avec Jean Dujardin. En 2015, elle rejoint le jury du Festival international du film policier de Beaune

En 2014, elle prête sa voix en tant que narratrice du conte musical "Halb, l'autre moitié" de Sigrid Baffert et Alexis Ciesla. Le 14 février 2014, le magazine Le Point annonce sa liaison avec Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif9. Le 11 octobre de la même année, elle confirme sa rupture dans l'émission On n'est pas couché avec cette formule « Le redressement n’a pas été très productif ». En 2015  elle membre du jury du Festival international du film policier de Beaune et l'année suivant du Festival international du film fantastique de Gérardmer.
elsa zilberstein

En 2017, elle est condamnée par le tribunal correctionnel de Paris à trois mois de prison avec sursis et 1 500 euros d’amende pour avoir renversé une dame de 89 ans alors qu'elle conduisait sans permis, et pour avoir pris la fuite après l'accident. Elle expliqua avoir paniqué, et s'est rendue à la police peu après, en souhaitant avoir des nouvelles de la dame.

Le début d'année 2017 est particulièrement chargé pour la comédienne on la retrouve successivement dans des films très différents le drame historique "Un sac de billes" de Christian Duguay, le nouveau Lelouch "Chacun sa vie" et la comédie populaire "À bras ouverts" de Philippe de Chauveron
Jean Lou Dabadie, Elsa Zylberstein, Andy Garcia
Pendant la crise du coronavirus, confinée au même titre que la France entière, la comédienne contribue au divertissement sur les réseaux sociaux. À l'aide de son compagnon, Michaël Pierrard, assistant metteur en scène, elle publie sur Instagram une série de vidéos humoristiques intitulée Mytho. En 2021 elle est membre du jury un certain regard au festival de Cannes.
 
 
 
 
 
 
 
 ELSA ZILBERSTEIN
 
 
 
 
 
 
 
 ELSA ZILBERSTEIN
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 ELSA ZILBERSTEIN
 
 
 
 
 
 
 
 Elsa Zilberstein
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Claude Lelouch, Elsa Zylberstein
 
 
 
ELSA ZILBERSTEIN
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Elsa Zylberstein, Andy Garcia
 
 
 
 
 
 
 
Elsa Zylberstein, Thierry Lhermitte

 

 

 

 

 

 

 Jean Dujardin, Elsa Zilberstein

 

 

 

ELSA ZILBERSTEIN

 

 

 

 

 

 

 ELSA ZILBERSTEIN


 

 

 

 

 

Photos: Thierry Vaslot (A.C.R. / Cine-zoom)

 

 



 

Recherche Google

Publicité