Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

MELANIE LAURENT

Index de l'article
MELANIE LAURENT
Sa filmographie
Toutes les pages

MELANIE LAURENTActrice, Chanteuse Française

Née le 21 février 1983 à Paris, Mélanie Laurent est la fille d'une mère professeur de danse et de Pierre Laurent, comédien de postsynchronisation qui prête notamment sa voix à Ned Flanders, l'un des héros des Simpson. Elle a grandi dans le 9e arrondissement de Paris. En 1998, alors qu'elle accompagnait une de ses amies sur le tournage d'Astérix et Obélix contre César, Gérard Depardieu la remarque et décide de l'engager pour son film. Elle tient le petit rôle de Lisbeth dans le film "Un pont entre deux rives" de Frédéric Auburtin co-réalisé par Gérard Depardieu à qui elle donne la réplique ainsi qu'à Carole Bouquet et Charles Berling.
MELANIE LAURENT.En 2000, elle est engagée pour jouer dans "Ceci est mon corps", de Rodolphe Marconi, aux côtés de Louis Garrel et de Jane Birkin. Le film sera présenté en Mai 2001 au Festival de Cannes. Elle obtient Cette année là son baccalauréat Littéraire, avec option cinéma

En 2002, elle est l'interprète Carole, la petite amie de Gaspard Ulliel, pour Michel Blanc pour son film "Embrassez qui vous voudrez". Elle tourne ensuite dans le court métrage de Patrick Timsit "La Faucheuse" puis avec Francis Huster dans le téléfilm "Jean Moulin, une affaire française".
MELANIE LAURENT.
En 2003, elle tient le rôle de Célia dans "Snowboarder" d'Olias Barco aux côtés de Nicolas Duvauchelle. Ce film sera un échec total. La même année, elle fait une courte apparition dans le film "Une vie à t'attendre" de Thierry Klifa, elle signe en 2003 un contrat avec Kenneth Bi et obtient le rôle de Sabine dans le film hong-kongais "Rice Rhapsody". Le film sera un succès public à l'étranger mais ne sortira jamais en Europe.

En 2004, elle tourne de nouveau sous la direction de Rodolphe Marconi pour le film "Le Dernier Jour". Dans lequel elle retrouve Gaspard Ulliel. Quelques mois plus tard elle tourne dans le court métrage "Les visages d'Alice". En 2005, elle ébloui avec sa scène très remarquée dans le film, "De battre, mon cœur s'est arrêté" de Jacques Audiard. Elle fait ensuite une apparition dans le film "Indigènes" de Rachid Bouchared.

En 2006, elle est à l'affiche du film belge "Dikkenek" et elle obtient son premier grand rôle, celui de Lili dans le film "Je vais bien, ne t'en fais pas", de Philippe Lioret. Sa prestation lui vaudra plusieurs nominations et récompenses, dont le prix Romy Schneider et le César du meilleur espoir féminin. C'est sur ce tournage qu'elle rencontrera celui dont elle partage la vie et à qui elle a dédié son césar Julien Boisselier. Cette même année, elle participe au clip Poupée de chiffon de Mayane Delem avec Julien Boisselier.
MELANIE LAURENT.
Elle tient la vedette du film policier "La Chambre des morts" de Alfred Lot, elle joue une jeune femme, mère célibataire de deux jumelles, qui vient d'entrer dans la police. En 2008, Elle interprète dans "Paris", de Cédric Klapisch, une jeune étudiante dont le professeur, interprété par Fabrice Luchini, est tombé amoureux. Elle participe aussi aux tournages de "L'Amour caché", de Alessandro Capone et Tueur de Cédric Anger. Son premier court-métrage en tant que réalisatrice, "De moins en moins", était sélectionné dans la catégorie "court métrage" au festival de Cannes 2008 mais n'a reçu aucun prix. Elle réalise un court-métrage érotique, "À ses pieds", pour Canal Plus.
MELANIE LAURENT
En 2009, elle est à l'affiche, de la comédie "Jusqu'à toi" de Jennifer Devoldere, puis elle franchit un nouveau cap  en tournant à hollywood où elle incarne une héroïne, Shosanna Dreyfus, dans "Inglourious Basterds" de Quentin Tarantino aux côtés de Brad Pitt et Diane Kruger. Dans le film, elle participe à l'assassinat de nazis de haut rang. Pendant la montée des marches du festival de Cannes, Elle danse avec Tarantino himself sur le tapis rouge, où le film était présenté en compétition.

La même année, elle joue dans "Jusqu'à toi" de Jennifer Devoldère, où elle tombe amoureuse d'un inconnu, joué par Justin Bartha, dont elle a récupéré la valise. Dans "Le Concert" de Radu Mihaileanu, elle interprète la violoniste soliste Anne-Marie Jacquet, à la recherche de son histoire et choisie par Andreï Filipov pour être la soliste du concert.

En 2010, elle retourne dans la France de la Seconde Guerre Mondiale avec le drame historique "La Rafle" de Rose Bosch, Elle y interprète la courageuse infirmière Annette Monod,, tentant de prêter main-forte aux Juifs déportés pendant les terribles événements du Vel d'Hiv.
MELANIE LAURENT
Elle débute ensuite une carrière de chanteuse. Son premier album, réalisé par Damien Rice, sort le 2 mai 2011 sur le label Atmosphériques, précédé du single "En t'attendant" dévoilé sur son site officiel en février 2011.
 

Elle prend les traits d'une redoutable empoisonneuse au coté de Clovis Cornillac, dans le thriller "Requiem pour une tueuse" de Jérôme Le Gris. Elle retrouve ensuite la cinéaste Jennifer Devoldere pour la comédie dramatique "Et soudain, tout le monde me manque", interprétant la fille d'un Michel Blanc distant. Elle a été choisie comme maîtresse de cérémonie pour le Festival de Cannes 2011.
 
EMELANIE LAURENT.n novembre 2011, elle sort son premier long-métrage en tant que réalisatrice, "Les Adoptés". Elle interprète le rôle principal aux côtés de Denis Ménochet, Florence Foresti et Marie Denarnaud. La même année, elle joue dans la comédie dramatique américaine indépendante "Beginners", écrite et réalisée par Mike Mills.

En 2012, suivant l'initiative de la Blue Marine Foundation, pour la protection des Océans, elle s'implique contre la surpêche en doublant le film "The End of the Line" et en rejoignant la campagne Fish Fight contre les rejets de poissons en mer. Elle défend la pêche artisanale à Saint-Jean-de-Luz, aux côtés de Greenpeace. Elle pose également nue avec un tourteau vivant devant sa poitrine à l'occasion de l'opération "Fishlove", dont les photos sont exposées à la galerie Baudoin Lebon.

En 2013, elle est à l'affiche de la coproduction germano-helvético-portugaise "Un train de nuit pour Lisbonne" de Bille August, donne la réplique à Jake Gyllenhaal dans "Enemy", écrit et réalisé par le canadien Denis Villeneuve, et fait partie de la distribution principale du blockbuster américain "Insaisissables", mis en scène par le Français Louis Leterrier. Elle donne naissance à un fils

En 2014, elle joue dans une autre co-production internationale, le drame indépendant "L'Attrape-rêves" de Claudia Llosa, avec Jennifer Connelly et Cillian Murphy, et revient en France pour sa seconde réalisation, le drame "Respire", dont elle confie les rôles principaux aux jeunes Joséphine Japy et Lou de Laâge, qui décrochent toutes les deux une nomination aux Césars.

En 2015, elle est à l'affiche de trois films : le drame français "Boomerang", écrit et réalisé par François Favrat, la romance américaine Vue sur mer écrite et réalisée par Angelina Jolie, et "Éternité" de Trần Anh Hùng , où elle donne la réplique à deux autres comédiennes françaises reconnues à l'international, Audrey Tautou et Bérénice Bejo. Elle coréalise également le documentaire "Demain", qui dépasse le million d'entrées et remporte un César.
MELANIE LAURENT.
L'année 2017 est en revanche marquée par le flop de son quatrième long-métrage, le drame "Plonger", porté par Gilles Lellouche. En tant qu'actrice, elle tient un petit rôle dans un drame indépendant français, "Les Derniers Parisiens", réalisé par Hamé et Ekoué, et porté par Reda Kateb. Mais elle partage aussi l'affiche du thriller psychologique "Mon garçon", de Christian Carion, avec Guillaume Canet.

La même année, elle travaille déjà sur son cinquième long métrage, son premier en langue anglaise: "Galveston", tiré d'un roman du même nom de Nic Pizzolatto, avec Ben Foster et Elle Fanning. Parallèlement, elle surprend dans un registre comique en partageant l'affiche de la comédie historique "Le Retour du héros", de Laurent Tirard, avec Jean Dujardin dans le rôle-titre. En 2019, elle donne naissance à une fille.
Mélanie Laurent et Quentin Tarantino
En 2020, elle réalise son deuxième long métrage en anglais, qui s'intitule "The Nightingale" : il s’agit d'une adaptation du roman éponyme de Kristin Hannah dans laquelle elle retrouve Elle Fanning, qui jouera l'un des rôles principaux pour la première fois aux côtés de sa sœur, Dakota Fanning. Elle enchaîne avec le tournage de l'adaptation du roman "Le bal des folles" de Victoria Mas. Au casting, on y retrouve Lou de Laâge qu'elle avait déjà fait tourner dans Respire, Benjamin Voisin, Emmanuelle Bercot, ou encore Cédric Kahn. C'est par ailleurs, la seconde fois que l'actrice - réalisatrice jouera dans une de ses réalisations.

En 2021, elle est de retour au Festival de Cannes dix ans après avoir été maîtresse de cérémonie. Mais cette fois-ci, elle sera membre du jury de la compétition officielle, présidé par Spike Lee



http://www.melanielaurent-music.com/







MELANIE LAURENT.
Mélanie Laurent et Quentin Tarantino







Photos: Thierry Vaslot (A.C.R.)



MELANIE LAURENT.



MELANIE LAURENT
















MELANIE LAURENT.
















 

Recherche Google

Publicité