Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

CATE BLANCHETT

Index de l'article
CATE BLANCHETT
Sa filmographie
Toutes les pages

CATE BLANCHETTActrice australienne

 

Née le 14 mai 1969 à Melbourne, Cate Blanchett, née Catherine Élise Blanchett est la fille d'une enseignante australienne et d'un père texan d'origine québécoise, sergent de l'US Navy, elle a grandi à Ivanhoe, près de Melbourne, avec son frère et sa sœur. Son père meurt alors qu'elle a 10 ans. Étudiante en économie et aux Beaux-Arts à l'Université de Melbourne dans un premier temps, elle décide finalement de tout abandonner pour voyager. D'abord l'Angleterre puis l’Égypte, où, à court d'argent, elle fait de la figuration  pour le film "Kaboria", ce qui la décide à suivre des études théâtrales. Elle s'inscrit à l'Australia's National Institute of Dramatic Art, dont elle ressort diplômée en 1992.
 
CATE BLANCHETT
Débutant une carrière de comédienne, entre le théâtre où elle joue "La Mouette" de Tchekhov en 1996. Elle rejoint rapidement la Sydney Theatre Company, où elle s'illustre dans des pièces telles que "Top Girls", de Caryl Churchill ou "Oleanna", de David Mamet, où elle fait face à l'illustre Geoffrey Rush.

Onl l'aperçoit aussi à la télévision dans les mini-séries "Heartland" et "Bordertown" , où elle tient les rôles principaux.qui lui permettent de se construire une petite notoriété en Australie

CATE BLANCHETTElle  débute au cinéma avec le drame "Thank God He Met Lizzie" en 1997, face à Richard Roxburgh avant de tourner sous la direction de Gillian Armstrong dans le drame "Oscar et Lucinda" en 1997 dans lequel elle donne la réplique à Ralph Fiennes. Elle se fait remarquer aux Etats-Unis dans "Paradise Road", aux côtés de Glenn Close et Juliana Margulies, dans le rôle d'une jeune infirmière.

En 1997, Elle épouse l'écrivain Andrew Upton qui lui donne trois enfants, Dashiell (2001), Roman (2004) et Ignatius (2008). Elle accède à la consécration avec sa prestation dans le drame "Paradise Road" en 1998 de Bruce Beresford face à Glenn Close et Frances McDormand et dans le drame biographique "Elizabeth" de Shekhar Kapur la même année. Pour son rôle de la reine Élisabeth 1ère, qu'elle interprète avec un talent et une intensité rare, elle obtient le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique ainsi qu'une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.

Elle donne ensuite la réplique à John Cusack, Billy Bob Thornton et Angelina Jolie dans la comédie "Les Aiguilleurs" en 2000 avant de côtoyer Jude Law, Matt Damon et Gwyneth Paltrow dans "Le Talentueux Mr Ripley" d'Anthony Minghella. Elle poursuit avec le rôle d'une danseuse au grand cœur dans le drame indépendant "The Man who cried" en 2001 face à Christina Ricci et Johnny Depp.

Elle obtient alors son plus gros succès dans la trilogie fantastique de Peter Jackson, "Le Seigneur des anneaux" dans lequel elle interprète la reine des Elfes Galadriel. Elle explore tous les genres et joue en 2000 une médium extralucide dans le thriller "Intuitions" de Sam Raimi, une femme excentrique initiée au banditisme par Bruce Willis et Billy Bob Thornton dans la comédie "Bandits" en 2001, une femme aimant un homme plus jeune qu'elle dans le drame romantique "Heaven" en 2002, avant de camper l'épouse morte de Kevin Spacey dans le drame "Terre Neuve", de Lasse Hallström.
CATE BLANCHETT
Elle aime jouer des femmes à poigne comme dans le western "Les Disparues" en 2003 face à Tommy Lee Jones. Habituée des beaux seconds rôles, elle joue une épouse infidèle dans "Terre neuve" de Lasse Hallström, avec Kevin Spacey, d'après le livre d' Annie Proulx couronné par le prix Pulitzer en 1994. Elle enfile à nouveau sa tunique d'elfe pour le deuxième volet du "Seigneur des Anneaux : les deux tours".
CATE BLANCHETT
Elle se voit par ailleurs confier des personnages ayant réellement existé comme la journaliste irlandaise "Veronica Guerin" dans le drame homonyme de Joel Schumacher et la comédienne Katharine Hepburn dans la fresque "Aviator" en 2004 de Martin Scorsese, qui lui vaut la reconnaissance de ses pairs puisqu'elle obtient en 2005 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle redevient pour la troisième fois, son rôle de Galadriel, dans le troisième volet de la série du seigneur des anneaux, "Le retour du roi".

Elle privilégie les metteurs en scène de qualité, elle tourne sous la direction de Alejandro González Iñárritu dans son drame cosmopolite "Babel" en 2006 avec Brad Pitt, de Steven Soderbergh dans "The Good German" en 2007 ou encore de Richard Eyre dans le vicieux "Chronique d'un scandale" dans lequel elle interprète une professeur pédophile manipulée par la magistrale Judi Dench, performance qui lui vaut une nomination aux Oscars du meilleur second rôle féminin 2007. La même année, elle joue l'un des 6 Bob Dylan dans le film de Todd Haynes "I'm Not There", rôle qui lui permettra de recevoir un Golden Globe et une autre nomination à l'Oscar du meilleur second rôle féminin. Huit ans après, elle retrouve le rôle qui lui a valu un golden globe pour "Elizabeth : l'âge d'or" de  Shekhar Kapur le second opus de cette fresque historique.

En février 2008, elle est choisie par le gouvernement australien afin de présider un comité d'orientation sur l'avenir du cinéma et du théâtre en Australie. Ce sommet baptisé « Créative Australie » se tient les 19 et 20 avril 2008 à Canberra. Elle obtient le rôle de la scientifique russe Irina Spalko dans "Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal" de Steven Spielberg. Elle retrouve Brad Piit dans "L'étrange histoire de Benjamin Button" de David Fincher.CATE BLANCHETT

En 2010, elle revête le costume de Marianne pour chevaucher au côté de Russell Crowe dans "Robin des Bois" de Ridley Scott, présenté en ouverture du Festival de Cannes la même année. L'année suivante elle interprète la méchante Marissa Wiegler dans "Hanna" de Joe Wright.
CATE BLANCHETT
En 2012, elle reprend son rôle de Galadriel dans "Le Hobbit Un voyage inattendu", premier volet de la trilogie "Le hobbit" de Peter Jackson. En 2013, elle tourne pour Woody Allen dans "Blue Jasmine", le film est présenté pour l'hommage qui lui est rendu au Festival du cinéma américain de Deauville. Elle poursuit avec "The monument men" de Georges Clooney. En 2013, Vincent Lindon  lui remet l'hommage que lui rend le 39ème festival du cinéma américain de Deauville.


En 2015, elle est à l'affiche de "Knight of Cups" de Terrence Malick, aux côtés de Christian Bale et Natalie Portman. Elle retrouve également le réalisateur Todd Haynes dans le mélodrame "Carol", d'après Patricia Highsmith, où elle incarne le rôle-titre : une femme mariée d'un milieu aisé des années 1950 qui tombe amoureuse d'une vendeuse de grand magasin interprétée par Rooney Mara. Cette dernière est récompensée par le Prix d'interprétation féminine au 68e Festival de Cannes pour ce film. En 2016, les deux actrices seront nommées aux Golden Globes, aux BAFTA et aux Oscars.

En 2016, elle joue une journaliste qui a dévoilé le scandale de la prison d'Abou Ghraib dans "Truth: Le prix de la vérité" aux côtés de Robert Redford. Cette même année, elle est désigné pour jouer dans "Cendrillon" le rôle de Lady Tremaine la cruelle belle-mère de Cendrilon, aux côtés de Holliday Grainger , Lily James et Helena Bonham Carter.

En 2017, elle rejoint l’univers cinématographique Marvel le temps du blockbuster "Thor Ragnarok", troisième volet des aventures du dieu du tonnerre, dans lequel elle joue le rôle de la méchante déesse Hela. Elle retrouve Terence Malick pour " Song to Son".CATE BLANCHETT

En 2018, elle préside le jury de la 71ème édition du Festival de Cannes. Au cinéma, elle est l’un des premiers rôles féminin de la comédie d’action "Ocean's Eight", le spin-off de la Trilogie Ocean de Steven Soderbergh.

Elle vit à Hunters Hill près de Sydney eCATE BLANCHETTt dirige avec son mari la Sydney Theatre Company


Elle vit à Hunters Hill près de Sydney et dirige avec son mari la Sydney Theatre Company.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CATE BLANCHETT
 
 
 
 CATE BLANCHETT
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 Cate Blanchett et Vincent Lindon
 
 
 CATE BLANCHETT
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 CATE BLANCHETT

 

 CATE BLANCHETT

 

 

 

 

 

 

 

 Cate Blanchett et Gaêl Garcia Bernal

 

 CATE BLANCHETT

 

 

 

 

 

 

 

 CATE BLANCHETT

 

 CATE BLANCHETT

 

 

 

 

 

 

 

CATE BLANCHETT

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos: Thierry Vaslot (A.C.R.)

 



 

Recherche Google

Publicité