Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

LA CHUTE

( 12 Votes )

D'ALBERT CAMUS

Création

Mise en scène : Raymond Vinciguerra

VU - 3 Zooms

du 17 au 21 Novembre 2009

Au GYPTIS à MARSEILLE

Une pièce écrite par Albert CAMUS

Adaptatée par Catherine CAMUS et François CHAUMETTE

Interprétée par Philippe SEJOURNE dans le rôle de Jean-Baptiste CLAMENCE

Mise en scène par Raymond VINCIGUERRA

Scénographies de Raymond VINCIGUERRA

Et lumières de Jean-luc MARTINEZ

Vidéo de François MOUREN PROVENSAL

Production :   Co -production Compagnie TETRA ART, CIE CHATOT VOUYOUCAS/THEATRE GYPTIS/VILLE DE BEAUCAIRE/CAES DU CNRS DE MARSEILLE

 

DATE des représentations :  LES 17 18 19 20 ET 21 NOVEMBRE 2009    

 

Mardi, Vendredi, Samedi à 20h30 /Mercredi et Jeudi à 19 heures 15 .

 

Nos avis : 

Jean-baptiste Clamence se définit comme un juge pénitent. C’est-à-dire un humain qui a tout vécu de la vie, même trop bien vécu, du meilleur au pire ici-bas en passant par le doute et l’introspection, mais qui n’a pas abouti à donner un sens à sa vie.

Avocat de son état premier, il a à loisir d’observer le genre humain de sa haute sphère et lorsqu’il retombe sur terre, confondu et confus avec les autres, il redevient l’infiniment petit et imparfait parmi les siens, comme un lilliputien.

Une pièce en forme de triptyque. Jean-baptiste à AMSTERDAM, Jean-Baptiste à PARIS, Jean-Baptiste dans les bas fonds pour signifier son purgatoire-repentir.

La vie de ce Jean-Baptiste est décrite comme la fresque d’une condition humaine absurde et pathétique.

Ceux et celles qui n’ont pas le moral, devraient s’abstenir et attendre des jours plus propices.

Ratiba Tayari

Des propos qui n'ont pas vieillis et qui ont toujours leurs impacts et résonances de nos jours. L'homme ne change pas et les gens de progrès ont toujours les mêmes préoccupations et la même réflexion. Des mots qu'ils est bon d'entendre dans un monde qui oubli trop souvent les bases de la vie en société humaine.

Signalons la remarquable performance de Philippe Séjourné, qui réalise un tour de force afin de transmettre toutes ces émotions au moyen de différentes tonalité, seul en scène pour le monologue clamé avec conviction. Sur Scène une femme qui apparaît, disparaît en permanence, sans dire un mot. On aimerait tant qu'elle parle, car les femmes ont plus à dire et surtout plus la parole aujourd'hui qu'au temps de Camus. Une astuce de mise en scène, qui entrouvre le discours futur de la jante féminine, qu'il aurait fallut écouter plus tôt, mais qui a encore du chemin à parcourir, pour que l'homme la traite en égale. Sur Scène également deux vidéogrammes sur lesquels apparaissent des images de femmes très significatives et qui donne de la respiration au récit.

Gérard Chargé - 3 Zooms -

 

Lieu : GYPTIS - 136, RUE LOUBON - 13003 MARSEILLE

 

RESERVATIONS AU 04/91/11/00/91 http ://www.theatregyptis.com

Prix des places: 9 12 15 ET 24 EUROS

Préférentiels abonnements et carnets

 

Recherche Google

Publicité