Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tous les Films Zoom Comédie UN BONHEUR N'ARRIVE JAMAIS SEUL

UN BONHEUR N'ARRIVE JAMAIS SEUL

( 27 Votes )

Zoom Comédie

Sortie : le 27 Juin 2012

VU - 4 Zooms

Film français
Réalisé
par James Huth
Avec Sophie Marceau…
Comédie romantique - 1h50 -

Rencontre Ciné-Zoom Photos et Interviews, avec le réalisateur, Sophie Marceau et Gad Elmaleh à Paris.

DES PLACES OFFERTES PAR PATHE : Avec MAGMA et CINE ZOOMS : Lien direct ou  http://www.magmalemag.com et http://www.cine-zoom.com/adherer-a-cine-zoom-acr/2260-cadeaux-en-plus.htm et avec MARSEILLE VIP http://www.marseillevip.com/

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

UN BONHEUR N'ARRIVE JAMAIS SEULTitre original : Un bonheur n'arrive jamais seul

Distributeur :  Pathé Distribution


Musique originale de Bruno Coulais
 
Site officiel : http://www.pathedistribution.com

Avec aussi : Gad Elmaleh, Maurice Barthélémy, François Berléand, Michaël Abiteboul, Julie-Anne Roth, Macha Méril, François Vincentelli, Timéo Leloup, Milena Chiron, Timothé Gauron, Litzi Vezsi, Cyril Guei, Sacha Prijovic, Bérénice Marlohe, Marcia M Francis...

UN BONHEUR N'ARRIVE JAMAIS SEULL'histoire : Un homme aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles. Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt...
Une femme a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer. Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour...
Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble…
Ils sont faits l’un pour l’autre.
 

Notre avis : Une superbe comédie romantique française, digne des meilleures du genre, réalisées par les anglo-saxons. James Huth mêle burlesque, romantisme et sentiments avec une grande précision, dans un film qui magnifie l'être humain et qui montre que rien n'est perdu, que tout est encore possible en amour. On a envie d'y croire ! Le duo Sophie Marceau /Gal Elmaleh fonctionne à merveille, c'est un plaisir ! Sophie Marceau ose et va très loin dans le burlesque (on la savait brillante, là : elle irradie). Quant à Gad il livre ici, un de ses meilleurs rôles, où il est à la fois drôle et émouvant. Ils campent tous deux des personnages attachants. Rien n'arrive jamais seul, courez voir ce film à deux pourquoi pas ! Gérard Chargé - 4 Zooms -

Rencontre Ciné-Zoom Photos et Interviews, avec James Huth, Sonja Shillito, Sophie Marceau et Gad Elmaleh à Paris.

James Huth ("Sérial Lover", "Brice de Nice", "Lucky Luke") "J'ai voulu faire un film, où il faut croire à l'amour. C'est un sujet d'aujourd'hui, un film d'espoir, sur le type qui est à côté de vous et optimiste à tous les niveaux... J'ai des influences bien sur : la générosité dans les films de Capra, sur l'être humain et c'est quelque chose qui est en moi. Si je fais du cinéma, c'est parce que j'ai vu ces films-là, l'humanité des personnages, son optimisme sur l'être humain... Ici, j'ai fait un film sur les femmes, qui prennent des risques à construire quelque chose. Souvent, elles se retrouvent enfermées lorsqu'elles ont échoué sur une histoire d'amour, en ayant des enfants. Je montre, qu'il y a aussi des mecs qui font face, comme les femmes et certains n'ont pas peur d'aimer une femme qui a déjà des enfants.

Avec mon épouse, nous avons vécu ce point de départ. Les situations sont poussées à l'extrême, mais c'est un film qui admire la vie... Je suis heureux d'avoir pu réunir Sophie (qui est bien là) et Gad (qui est solaire), ils sont complètement opposés. Je leur devais avec ce film, d'extraire le meilleur d'eux et parfois je demandais de faire et de refaire les scènes. Pour se concentrer, Gad déconne et cela n'a pas été triste sur le tournage... Je déteste dans mes films, être enfermé dans les règles, j'utilise tous les clichés pour les casser. Tout se permettre et briser cela, c'est ce que j'essaie de faire."

Sonja Shillito (co-scénariste sur tous les films de son mari) "Avec James, on s'est rendu compte qu'à 35 ans, on n'a pas la même approche d'une rencontre. Avec ce film, c'est l'histoire d'un homme différent et pas stéréotypé. C'est un homme généreux, et ce qui arrive à ce couple, c'est un coup de foudre magnifié. On voulait être dans l'humain avec cette comédie romantique."

 

Sophie Marceau "J'adore vieillir et surtout être en forme, je n'ai pas peur de la vieillesse. Je sais pour moi, que ça va être le top. En France, ceux qui s'éclate le plus, ce sont les personnes âgées. J'ai l'intention de m'éclater à partir de 55 ans. J'aime ce métier et les choses s'additionnent, j'ai déjà beaucoup de vies et je rentre dans la vie des autres. Ce personnage me ressemble et me réconforte, c'est formidable et on accepte ses limites. Quand je regarde les mômes de 17 ans, je les trouve formidables : il y en a qui construisent, qui pensent, qui réfléchissent... J'adore le burlesque du film, c'est plus anglo-saxon à la base, mais James fait ça très bien. je trouve ça drôle et je suis spectatrice avant tout, je suis fan de "Brice de Nice". Ca rend cette femme rigolote... Je pense qu'en amour, tout est possible, la vie et le cinéma, ça marche bien ensemble. La vie est faite de vases communicants... Le film de James a un regard bienveillant sur les enfants et sur les choses, le genre magnifie. Dans la vie, il faut avoir conscience de toutes ces choses délicates qu'il décrit. Il faut regarder les choses avec bienveillance, observer et pas imposer, pour mettre les choses en place. L'attention, c'est important, et l'amour, ça s'additionne, ça ne se soustrait pas ! Vouloir être heureux, fait courir le risque d'être malheureux. Beaucoup de gens veulent éviter cela et ils fuient le bonheur. Mais la vie est faite de choix, il ne doit pas y avoir de sacrifice en couple, on peut aménager les choses et peser le pour et le contre. Faire des choix nous personnalise. Si on veut tout, on n'a pas tout. Je crois que tout sert, rien ne sert à rien..."

Gad Elmaleh "Je n'avais fait jusqu'à présent qu'une seule comédie romantique : "Hors de Prix", avec Audrey Tautou, ici, il y a du burlesque en plus. Les coups de foudre comme cela, je n'y crois pas, ça n'arrive pas, mais c'est magnifique si ça arrive. Ces personnages sont des idéalistes. Mon personnage, a quelques points communs avec moi : la musique, le piano dont j'ai toujours joué (il a fallut que j'apprenne le morceau principal, mais ce n'est pas moi qui joue tous les morceaux), et l'envie de trouver l'amour. Je n'ai pas le côté enfant attardé du film, car j'ai été obligé d'être indépendant très jeune. Dans le film, j'aime bien le fait que pour les enfants qui ne sont pas à nous, il faut en faire plus. Il y a aussi dans le film, une vraie réflexion sur la création : Est-ce que l'amour est un plus pour la création ? Ou une source d'inspiration dans les moments de déprime ? Dans la vie, je ne suis pas bricoleur comme dans le film, mais ce qu'à fait James, c'est très métaphorique, car mon personnage est prêt à bricoler, mais il est surtout prêt à tout réparer, tout ce qui a pu se casser dans une vie... J'adore le film "Casablanca", qui est le film culte de mon personnage, il y a des scènes fortes entre Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. Ce qui est drôle, c'est que je suis originaire de Casablanca et que le premier film que j'ai vu au cinéma là-bas, c'est "Le Kid" de Chaplin. Et j'ai toujours voulu être pianiste de jazz : pour ça, je laisserai le ciné et les planches... (rires)"

Photos et propos recueillis par Gérard Chargé.

 

Recherche Google

Publicité