Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

BRONX

( 7 Votes )

Sortie sur NETFLIX : le 30 Octobre 2020
VU - 3 Zooms -
Film français
Réalisé
par Olivier Marchal
Avec Lannick Gautry…
Thriller – 1h56 -

Rencontre prochaine avec les protagonistes (nous sommes en train de mettre au point le côté technique)


Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

 

 
Titre original : Bronx

Distributeur : Gaumont Distribution


Musique originale : Erwann Kermorvant

Avec aussi : Stanislas Merhar, Jean Reno, Moussa Maaskri, David Belle, Eriq Ebouaney, Gérard Lanvin, Carl Ernouf, Claudia Cardinale, Patrick Catalifo, Catherine Marchal, Francis Renaud, Barbara Opsomer, Alain Figlarz,
Dani, Erika Sainte…

Site officiel : NC
  Moussa Maaskri et Olivier Marchal
 
L'histoire : Dans les quartiers Nord de Marseille, une tuerie orchestrée par le clan Bastiani a lieu. Deux rivaux sont en charge de l’enquête, Vronski, un flic de la brigade antigang et Costa, un chef de groupe de la BRB aux pratiques douteuses. La situation dégénère lorsqu’un témoin-clé est assassiné durant sa garde à vue. En pleine guerre des gangs, Vronski et ses hommes, pour sauver leur peau, seront obligés de faire des choix lourds de conséquences…
 
Notre avis : Un film choc ! A Marseille, quand ça va mal et que ce n'est pas bon... on dit que c'est le BRONX ! Certains reprochent à Olivier Marchal de nous plonger dans le même univers depuis 36 QUAI DES ORFEVRES, avec ces policiers oscillants entre le bien et le mal. Je dirai à ceux-ci : qu'Olivier sait de quoi il parle, personne n'est ni blanc ni noir et surtout dans cette profession, qui oscille entre les bons et les méchants. Qui sont-ils ? Que vivent-ils ? Je pense qu'Olivier Marchal, nous montrent une réalité difficile à gérer et à appréhender une fois dans le système et ses règles entre voyous et forces de sécurité.
Posons-nous la question de pourquoi il a quitté cette police ?
Dans la vraie vie, on ne joue pas aux gendarmes et aux voleurs et on ne s'en relève pas : c'est certain, avec ses films Olivier ne fait pas dans la dentelle, mais la réalité du terrain est certainement pire que celle qu'il dévoile, comme ici, le montre ce nouvel opus avec ses contradictions et ses surprises, plus proche ici des personnages de la première saison de la série télé qu'il a écrit et réalisé, BRAQUO. Ses personnages ont des failles, difficile de l'en blâmer, c'est l'essence même du cinéma... La dramaturgie n'est que renforcée, nous rappelant les drames antiques et ceux de Shakespeare. Une grande force d'interprétation et de réalisation nous captivent. Des comédiens qui arrivent dans son univers, les révélant au mieux de leurs talents, jusqu'à présent sous exploités en général, dans ce type de personnages sombres et attachants, mélangés aux valeurs sures comme Gérard Lanvin fidèle à Olivier Marchal en amitié, pour une apparition remarquée; tout comme Dani et Claudia Cardinale, à Jean Réno, et bien sur à son épouse Catherine. Quant à Moussa Maaskri, que l'on suit depuis ses débuts ("Mohamed Bertrand-Duval" 1991 et "Bye Bye" 1995), il confirme la stature de figurer parmi les grands, dans un rôle étoffé et de plus grande importance qu'à l'habitude... bien qu'à chacune de ses prestations, nous ne pouvions que le remarquer. Avec le temps, il a peaufiné ses atouts ! Souhaitons qu'il obtienne de plus en plus de premiers rôles... Enfin, Olivier Marchal, rend hommage à Marseille en faisant un clin d'oeil aux films tournés, car la plupart de ses acteurs ont un lien cinématographique avec la Cité Phocéenne, si l'on y regarde de plus près !... Gérard Chargé - 3 Zooms -

                                     Kaaris et David Belle                                                              Patrick Catalifo et Jean Réno

      
                                                                 Barbara Opsomer                                 Lannick Gautry et Stanislas Merhar
 

Recherche Google

Publicité