Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

ANAIS DEMOUSTIER

Index de l'article
ANAIS DEMOUSTIER
Sa filmographie
Toutes les pages

Anais DesmoustierActrice française

Née le 29 Septembre 1987 à Lille, Anaïs Demoustier, encore enfant, découvre la comédie en prenant des cours de théâtre dés l'âge de sept ans. Elle découvre le cinéma en voyant "L'Effrontée" avec Charlotte Gainsbourg. A douze ans lors d'un cours de théâtre, elle fait la rencontre d'une directrice de casting, qui recherche des jeunes filles pour le film "Le Monde De Marty" aux côtés de Michel Serrault. Même si elle n'a qu'un petit rôle dans la production, cette interprétation lui offre un ticket d'entrée dans l'industrie cinématographique.

Anais Desmoustier

Après avoir joué dans "Conflit De Canards", un court-métrage de Paul Saintillan, Elle obtient son premier grand rôle en 2003 dans le film de Michael Haneke "Le Temps Du Loup" avec Isabelle Huppert et Béatrice Dalle. En 2005, elle décroche deux autres rôles dans "Barrage" de Raphaël Jacoulot et "L'Année suivante" d'Isabelle Czajka. elle tourne ensuite sous la direction de Cyril Gelblat dans "Les Murs Porteurs"

Anais Desmoustier

En 2007, elle tourne dans deux fims, "Le Prix à payer" d'Alexandra Leclère avec Christian Clavier et Nathalie Baye et "Hellphone" de James Huth. Elle tourne également dans le court-métrage "Ma Culotte" de Blandine Lenoir.
 
L'année 2008 est sans conteste son année, puisqu'elle est au générique de plusieurs films; "Sois sage" de Juliette Garcias, "Donne-moi la main" de Pascal-Alex Vincent, "Les murs porteurs" de Cyril Gelblat, aux côtés de Miou-Miou et Charles Berling, puis dans "La Belle Personne" de Christophe Honoré, elle joue le rôle de Catherine,  "Les Grandes Personnes" d'Anna Novion qui lui vaut une nomination au césar du meilleur espoir féminin.

En 2009, elle est membre du jury Action Asia du 11ème festival du film asiatique de Deauville. L'année suivante elle prête ses traits à une gamine débrouillarde recueillie par Pascal Greggory et Ludmila Mikaël dans "L' Enfance du mal" d’Olivier Coussemacq. Elle joue ensuite une étudiante sur-diplômée et paumée rencontrant Pio Marmaï en un jeune homme vivant au jour le jour dans "D'amour et d'eau fraîche" d'Isabelle Czajka, elle sera nommé pour le césar du meilleure espoir féminin. Elle poursuit ça carrière et se laisse tenter par des marginaux dans "Belle épine", aux côtés de Léa Seydoux qu'elle retrouve pour l'occasion.

Elle retrouve Ariane Ascaride dans le film de Robert Guediguian, "Les pauvres gens". Elle revient aussi à ses premiers amours en remontant sur les planches pour la pièce "Le problème" dans une mise en scène d'Arnaud Meunier. Elle accompagne Robert Guédiguian au festival de Cannes, pour "Les Neiges du Kilimandjaro", présenté dans la section  Un Certain Regard. Elle donne la réplique à Juliette Binoche dans "Elles" de de Małgorzata Szumowska et dans "L' Hiver dernier", un western rural situé en plein Aubrac avec Vincent RottiersAnaïs Desmoustier

 En 2012, elle se rend à Cannes pour défendre le film "Thérèse Desqueyroux" réalisé par Claude Miller. Le film clôture d'ailleurs cette 65ème édition pour rendre hommage à son réalisateur, décédé quelques jours seulement avant le coup d'envoi des festivités. Elle reçoit le prix Suzanne Bianchetti de la SACD et l'Etoile d'or de la révélation féminine.

EllAnais Demoustiere est membre du jury du 38e Festival Du Cinéma Américain De Deauville 2012 présidé par Sandrine Bonnaire.

En 2014, elle est à l'affiche du film de François Ozon, "Une nouvelle amie". Elle y retrouve Raphaël Personnaz, avec qui elle a déjà joué dans "George et Fanchette" (diffusé en 2010) et "Quai d'Orsay" (sorti en 2013). L'année suivante, elle est très remarquée dans "À trois on y va" de Jérôme Bonnell et "Caprice" d'Emmanuel Mouret. Elle est également Marguerite dans "Marguerite et Julien", le film de Valérie Donzelli en compétition au festival de Cannes 2015. En décembre de la même année, elle est membre du jury courts métrages du 15e Festival international du film de Marrakech, présidé par Joachim Lafosse.

En 2016, elle incarne madame de Fleurville dans "Les Malheurs de Sophie", de Christophe Honoré, une adaptation du célèbre roman éponyme écrit par la comtesse de Ségur. Depuis 2015, elle partage sa vie avec l'acteur et réalisateur français Jérémie Elkaïm, qu'elle a rencontré sur le tournage du film "Marguerite et Julien".

En Septembre 2017, elle est membre du jury révélation présidé par la comédienne et réalisatrice Emmanuelle Bercot au 43ème Festival du cinéma américain de Deauville.



Anaïs Desmoustier


Anais Demoustier

 

 

 

 

 

 

 

 

 Anaïs Desmoustier

 

 Anais Demoustier

 

 

 

 

 

 

 

 

Anaïs Desmoustier

 

 Anais Demoustier

 

 

 

 

 

 

 

 Anais Demoustier

 

Anais Desmoustier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Anais Demoustier

 

 Anaïs Desmoustier

 

 

 

 

 

 

 

 Anais Demoustier

 

 Anaïs Desmoustier

 

 

 

 

 

 

 

Photos: Thierry Vaslot (CZ / A.C.R.)

 



 

Recherche Google

Publicité