Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

DANIEL BURMAN

Index de l'article
DANIEL BURMAN
Sa filmographie
Toutes les pages
DANIEL BURMANRéalisateur et producteur de cinéma argentin.

Né le 29 août 1973 à Buenos Aires, Daniel Burman Est issu d'une famille juive polonaise. Il grandit dans le quartier juif de Buenos Aires, El Once. Ses films les plus significatifs sont issus du cœur de ce microcosme commerçant et multicuturel. Après une formation de producteur et de juriste, il commence sa carrière en 1993, avec le court métrage "¿ En qué estación estamos ?"  qui obtient le Prix spécial de l'UNESCO. En 1995, "Niños envueltos", essai de fin d'études, est inclus dans un ensemble d'œuvres réunies sous le titre "Historias breves", aux côtés de Lucrecia Martel et de Israel Adrián Caetano. Il est  récompensé au Short Film Contest de Buenos Aires.
Deux ans plus tard, il fonde avec Diego Dubcovsky la maison de production BD Cine. Il réalise en 1998, son premier long métrage, "Un crisantemo estalla en cinco esquintas" le récit d'une vengeance, remarqué au Festival de Berlin. En 2000, il tourne "Esperando al mesías" présenté à Venise, une chronique urbaine croisant les destins de différents habitants de Buenos Aires. Y apparaissent déjà certains de ses thèmes de prédilection (l'identité, la judéité) ainsi que son acteur fétiche Daniel Hendler

Après la comédie "Todas las azafatas van al cielo" en 2002, il signe "El abrazo partido", portrait chaleureux d'un jeune homme en crise qui décide de partir à la recherche de son père et de ses origines polonaises. Saluée par la critique, cette comédie teintée de mélancolie remporte le Grand Prix du Jury à Berlin et vaut à Daniel Hendler le Prix d'interprétation masculine.

En 2003, il coproduit "Carnets de voyages" de Walter Salles avec Gael Garcia Bernal. En 2006, il poursuit son étude des rapports filiaux avec "Derecho de familia", Présenté en ouverture de la section Panorama à la Berlinale. le film est ensuite sélectionné aux Oscars où il représente l’Argentine.

En 2008, il co-écrit avec Daniel Hendle "El nido vacío" dans la lignée thématique qu’il affectionne: la famille. Il exerce également un parcours de producteur multiforme "Mientras tanto" de Diego Lerman en 2006.

En 2008, la Cinémathèque d’Israël lui remet un Prix d’“Accomplissement” dans le cadre du Festival du Film Juif de Jérusalem. En 2011, il reçoit le Prix du Visionnaire, du Centre Communautaire Juif de Washington, au Festival International du Film Juif de Washington.

En 2012, il produit "Hipotesis", premier film d’un jeune réalisateur argentin Hernan Goldfrid avec Ricardo Darin, qui tiendra la tête du box office argentin. "Felicidad" est son dixième long-métrage. Il continu avec  "La suerte en tus manos" et reçoit à Venise le Prix Robert Bresson qui récompense les cinéastes dont l’œuvre est considéré comme "significative par sa sincérité et son intensité en faveur de la recherche du sens spirituel de notre vie”. Il partage ce prix avec Wim Wenders, Alexander Sokurov et Manoel de Oliveira.

En 2021, il est membre du jury un certain regard au festival de Cannes présidé par Andréa Arnold.







 

Recherche Google

Publicité