Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tous les Films Bientôt à l'affiche 24 JOURS, LA VERITE SUR L'AFFAIRE ILAN HALIMI

24 JOURS, LA VERITE SUR L'AFFAIRE ILAN HALIMI

( 16 Votes )

24 JOURS, LA VERITE SUR L'AFFAIRE ILAN HALIMIZoom Français

Sortie : le 30 Avril 2014

VU - 4 Zooms 

logo

Film français
Réalisé
par Alexandre Arcady, d'après le livre "24 jours : la vérité sur la mort d'Ilan Halimi" de Ruth Halimi.
Avec Zabou Breitman…
Drame – 1h50 -

Rencontre Ciné Zooms en Vidéo HD avec le réalisateur, aux 4èmes Rencontres du Sud 2014, et avec Pascl Elbé, à Marseille.

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

Voir la Bande Annonce dans notre page

 SÉLECTION OFFICIELLE AUX
4èmes RENCONTRES DU SUD 2014
 
 SÉLECTION OFFICIELLE AUX
18èmes RENCONTRES DE GERARDMER 2014

 
24 JOURS, LA VERITE SUR L'AFFAIRE ILAN HALIMI
 
 
Titre original : 24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi

Distributeur : Paradis Films

 
Musique originale de Armand Amar

 24 JOURS
 
 
Avec aussi : Pascal Elbé, Jacques Gamblin, Sylvie Testud, Eric Caravaca, Olivier Sitruk, Syrus Shahidi, Alka Balbir, Sophie Tapie, Olivier Barthélémy, Tony Harrisson…
 
 

24 JOURSL'histoire : Tout commence le 20 janvier 2006. Le dîner de shabbat s’achève. Ilan a choisi de sortir ce soir-là malgré les réticences de sa mère. En refermant la porte de l’appartement, il lui adresse un baiser pour la réconforter. Ce sera le dernier. Elle ne le reverra jamais. Le récit des 24 jours qui suivent cette scène est une plongée dans la nuit d’un jeune homme enlevé et pris en otage parce qu’il est juif. À travers les messages de ses ravisseurs, se dessine, jour après jour, son calvaire. C’est aussi l’histoire d’une mère et d’une famille qui vivent entre attente et désespoir au rythme des messages des bourreaux d’Ilan. Elles ne peuvent croire que la République compte des zones de non-droit où des hommes se sentent si protégés qu’ils y torturent un autre homme à mort. Elles ne peuvent imaginer que la police, bardée de technologie, soit impuissante et commette des fautes grossières dans son enquête. Ilan aurait pu être sauvé.

Telle est la conviction de Ruth Halimi acquise au cours de ces 24 terribles journées qui ont vu rejaillir en France le plus terrible des préjugés : l’antisémitisme…

Notre avis : L’histoire vraie de ce jeune juif enlevé et torturé à mort en France et de sa famille qui vit cela au jour le jour. Bouleversant et touchant, on est atteint au plus profond de nous, tellement une telle situation est insupportable et inadmissible : qu'au XXIème siècle de telles barbaries soient pratiquées sur notre territoire, avec une police impuissante face à cela, fait froid dans le dos. Un drame vécu de l'intérieur d'une famille, pour un fait-divers qui s'étant bien au-delà. Une mère qui accepta de se livrer dans un livre a servi l'adaptation  faite par Antoine Lacomblez, Emilie Frèche et Alexandre Arcady, afin que cela ne se reproduise plus. Tel est le message du film, qui est ouvert, même s'il peut paraître pour certains revanchard envers une toute autre communauté. Que ceux-ci, écoutent bien le message de fin, qui stipule que des centaines de lettres sont parvenues après le décès d'Ilan à sa mère, de la part de toutes les confessions religieuses, dont les musulmans qui avaient honte de ce qui avait été fait par "le gang des barbares", comme on les appelait. Zabou est bouleversante, et porte le rôle dans ses tripes, et l'on sent toute la distribution investie afin de faire passer au mieux le message. Une réalisation oppressante, qui nous laisse sans voix. Gérard Chargé - 4 Zooms -
 
Rencontre Ciné Zooms en Vidéo HD avec le réalisateur, aux 4èmes Rencontres du Sud 2014. 
 
 
 

ALEXANDRE ARCADY :  Un film et un entretien émouvant, pour un film nécessaire afin de ne pas oublier et combattre toute forme de racisme et d'antisémitisme.
 
Images, interview et réalisation : Gérard Chargé
 
 
 
 
 
 
Pascl Elbé, à Marseille, qui joue le père d'Ilan Halimi, nous parle de ce thriller psychologique comme étant un pure objet de cinéma.
 
Images, interview et réalisation : Gérard Chargé 

Bande Annonce

 

Recherche Google

Publicité