Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tous les Films BIENVENUE A SUBURBICON

BIENVENUE A SUBURBICON

( 9 Votes )

BIENVENUE A SUBURBICON

Zoom US

Sortie : le 6 Décembre 2017
VU - 3 Zooms
Film américain
Réalisé
par George Clooney
Avec Matt Damon…
Comédie dramatique – 1h44 -

Pas de rencontre pour ce film, on aurait aimé !

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

Bande Annonce dans notre page

 

SÉLECTION OFFICIELLE EN COMPÉTITION A LA
74ème MOSTRA DE VENISE 2017
 
BIENVENUE A SUBURBICON

Titre original : Suburbicon

Distributeur : Metropolitan FilmExport
 

Musique originale de Alexandre Desplat


Avec aussi : Oscar Isaac, Noah Jupe, Julianne Moore, Woody Harrelson, Josh Brolin, Glenn Fleshler, Alex Hassell, Karimah Westbrook, Gary Basaraba, Steve Monroe, Gavin Wilde, Landon Gordon, Hope Banks, James Handy, Mather Zickel, Josh Meyer, Vince Cefalu, Michael D. Cohen, Corey Allen Kotler, Leith M. Burke,  Tony Espinosa, Steven Shaw, Don Baldaramos, Ellen Crawford, Cathy Giannone, Megan Ferguson, Allan Wasserman, Mark Leslie Ford, Nancy Daly, Richard Kind, Robert Pierce, Pamela Dunlap, Jack Conley, Frank Califano, Lauren Burns, Biff Yeager, Benjamin Franczuszki, Peggy Miley…
BIENVENUE A SUBURBICON

L'histoire : Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence... Bienvenue à Suburbicon…
 
 

BIENVENUE A SUBURBICONNotre avis : Un humour corrosif, qui cache et dévoile les vrais problèmes de l'Amérique, à l'intérieur d'un foyer perturbé et à l'extérieur qui montre les violences raciales face à l'intégration de la communauté noire qui a désormais les mêmes droits que tout autre citoyen américain. George Clooney pose les vraies questions sur l'éducation judéo-chrétienne et sur le puritanisme des Etats-Unis et ce qu'il peut engendrer dans le cercle fermé familial, ainsi que le racisme ambiant qui perdure. Le ton monte petit à petit et surprend au fur et à mesure que l'on pénètre dans cette communauté idéalisée (c'est tout beau, tout propre à la surface et la réalisation, ainsi que la lumière et les décors illustrent bien cette ambiance apparemment paisible et cette violence sous-jacente). C'est  grave, mais cynique, mais ça fait sourire et nous interroger à la fois d'où viennent les causes de tout cela, même dans le monde d'aujourd'hui... Pas étonnant de découvrir au générique, que les frères Coen sont à l'origine du scénario, cet humour nous remémore certains de leurs films, comme O'BROTHER, dans lequel George Clooney était acteur et cet humour auquel il adhère complètement... Nous rions jaune, mais on ressort plein de réflexions pour nourrir notre propre libre arbitre. Caustique et jouissif à la fois, pour ne pas laisser indifférent, allez-y, vous êtes bienvenus ! Gérard Chargé - 3 Zooms -
 
Bande Annonce en VF

Bande Annonce en VO Sous-Titrée en Français

 

Recherche Google

Publicité