Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tous les Films UNE VIE VIOLENTE

UNE VIE VIOLENTE

( 5 Votes )

logoUNE VIE VIOLENTEZoom Coup de Foudre

Sortie : le 9 Août 2017
VU - 4 Zooms
Film français
Réalisé
par Thierry de Peretti
Avec Jean-Marc Michelangeli…
Drame – 1h47 -

Pas de rencontre pour ce film, restons tout doux !

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

 

SÉLECTION OFFICIELLE EN SÉANCE SPÉCIALE A LA
56ème SEMAINE DE LA CRITIQUE : CANNES 2017
 

UNE VIE VIOLENTE
Titre original : Une vie violente

Distributeur : Pyramide Distribution

 

Musique originale de ? 

UNE VIE VIOLENTE



Site officiel : NC

Avec aussi : Marie-Pierre Nouveau, Henri-Noël Tabary, Paul Garatte, Cédric Appietto, Jean-Étienne Brat, Délia Sepulcre-Nativi, Anaïs Lechiara, Dominique Colombani…


UNE VIE VIOLENTE

  

L'histoire : 2001. Malgré la menace de mort qui pèse sur sa tête, Stéphane décide de retourner en Corse pour assister à l'enterrement de son ami d'enfance, assassiné la veille. C’est l’occasion pour lui de se rappeler les événements qui l’ont vu passer, petit bourgeois cultivé de Bastia, de la délinquance au radicalisme politique et à la clandestinité… 

 

 

UNE VIE VIOLENTE

Notre avis : Après LES APACHES, le réalisateur Corse, nous offre une fresque sur le mythe Corse... telle une tragédie grecque (ce n'est pas pour rien que le personnage principal l'a entre les mains), en situant son film en plein tournant de la crise nationaliste, l'époque où le grand banditisme intègre la lutte armée et le mouvement. Les clans rivaux se forment et tout dérape. Difficile pour les jeunes de faire la part des choses et prendre parti, surtout que le racket, les intérêts des uns et des autres entre en jeu (politiques, chefs d'entreprises, mafia locale), plutôt que la revendication première : l'autonomie de La Corse. Une image qui se déchiquette et qui sème la confusion dans la tête des jeunes, même des plus instruits ! Le film montre l'engrenage dans lequel certains ont pu plonger et s'en défaire, éventuellement. Une situation difficile à comprendre lorsque l'on est sur le continent. Un discours politique et lucide qui nous interpelle, sur la situation, narré par un réalisateur qui connaît son sujet et qui fait un film d'une grande vérité de ton et d'angoisse... Ce n'est pas un thriller, ni un film d'action, mais une vérité qui fait froid dans le dos (on sursaute à chaque coup de feu), qui pourra déranger certaines personnes : avec en plus le fait que les acteurs soient inconnus... cela renforce les situations et nous ne sommes plus dans la fiction. D'ailleurs, ils sont tous excellents et rendent l'atmosphère lourde et pesante, sans besoin de musique pour cela... Des discussions de groupe, que ce soit en prison, dans un café ou entre mères, que l'on sent en partie improvisées, font ressortir les différents points de vues du peuple corse, avec lucidité. Un film coup de point dont on ne sort pas indemne... nécessaire face à nos a priori et face à ce que les médias du continent véhiculent. Un complément nécessaire sur la situation. A ne pas manquer, que l'on soit corse ou pas ! Gérard Chargé - 4 Zooms -

 

Recherche Google

Publicité