Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

MARIO

( 2 Votes )

MARIO

Zoom Coup de Pouce

Sortie : le 1er Août 2018
VU - 3 Zooms
Film suisse
Réalisé
par Marcel Gisler
Avec Max Hubacher…
Drame – 1h59 -

Pas de rencontre pour ce film, on se fiche des rumeurs ! 

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

Bande Annonce dans notre page

 LES PRIX DU CINEMA SUISSE 2018

MEILLEURE FICTION - MEILLEUR SCENARIO - MEILLEUR ACTEUR POUR MAX HUBACHER 

MARIO

 
Titre original : Mario 

Distributeur : Epicentre Films
 
Musique originale de Martin Skalsky, Christian Schlumpf et Michael Duss 

MARIO
Site officiel : http://www.epicentrefilms.com

Avec aussi : Aaron Altaras, Jessy Moravec, Doro Müggler, Jürg Plüss, Andreas Matti, Joris Gratwohl, Beat Marti, Matthias Neukirch, Scherwin Amini, Fabrizio Borsani, Julian Koechlin, Gabriel Noah Maurer, Stallone Anderson, Joshua Schmidli, Manuel Pereira, Tom Burri, Annina Polivka, Marin Blülle, Nina Mariel Kohler, Christian Liniger, Niklas Löffler, Mats Kampen, Mersiha Husagic, Tabita Johannes, Anna-Katharina Müller…
MARIO

 
L'histoire : Pour la première fois de sa vie Mario, un jeune footballeur, tombe amoureux de Léon, nouvel attaquant venu d’Allemagne. Mais dans l’équipe, des rumeurs commencent à circuler sur leur relation et Mario voit sa carrière compromise pour intégrer un club de première division…

 

MARIONotre avis : Une histoire très objective et très juste quant aux diverses réactions décrites, qui brosse le portrait d'une communauté marginalisée et discriminée depuis trop longtemps. Une romance que tout hétéro devrait voir, même si les scènes d'amour peuvent troubler ou déranger (cela peut être le cas aussi dans certaines scènes érotiques hétérosexuelles au cinéma, qui souvent n'ont pas lieu d'exister : ce n'est pas le cas ici même si l'on peut penser qu'il y en a trop -c'est subjectif et couper à bon escient), ce serait un grand pas de franchi, car ignorer et mettre de côté le genre est dangereux pour l'égalité des chances, dans le sport et dans la vie de tous les jours quoi que l'on choisisse d'exercer. Comme il est à peu près dit à un moment dans le film, par l'un des joueurs ouvert d'esprit de l'équipe : "Nous n'en avons rien à faire de ce qui se passe dans la vie de chacun, nous avons tous le même but, c'est de gagner." Je rajouterais, et de faire son boulot, comme cela peut être le cas dans n'importe quel secteur de notre société, concernant également les différences de nationalités, sociales ou sur le handicap ! Des personnes qui vivent aussi ces discriminations au jour le jour... Tous les points de vue sont abordés avec réalisme et sans manichéisme et le langage est très cinématographique, pour racontant ce drame sentimental. Le personnage central évolue positivement face à cela, la fin est ouverte et remplie d'espoir... Entre personnes intelligentes, le dialogue peut intervenir et s'il le faut, être vecteur de lucidité, comme la belle-mère de Mario, envers son père : c'est un devoir de monde meilleur, plutôt qu'entretenir l'homophobie, qui malheureusement est trop sanctionnée dans le monde entier. Le débat est ouvert et c'est ce qui fera avancer les choses, afin de marquer le plus de buts possibles sur ce terrain-là aussi ! Comme au foot, des buts se marquent tous les jours pour la cause amoureuse... quelle qu'elle soit !!! Gérard Chargé - 3 Zooms -

Bande Annonce en VO Sous-Titrée en Français

 

Recherche Google

Publicité