Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

UNE VIE CACHEE

( 1 Vote )

UNE VIE CACHEElogoSortie le 11 décembre 2019

VU - 4 Zooms -
Film américain, allemand
Réalisé
par Terrence Malick
Avec Michael NyqvistValerie Pachner, August Diehl
Drame de guerre, Biopic – 3h00 -

Rencontres Ciné Zooms Photos avec l'équipe au 72ème Festival International du film de Cannes 2019.

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

Ciné-Zoom vous propose un extrait du film

 

 

PRIX FRANÇOIS CHALAIS, PRIX OECUMENIQUE
72ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE CANNES 2019
 August Diehl

Titre original : A Hidden Life
Valerie Pachner
Distributeur : Orange Studio Cinéma / UGC Distribution
 
 
Musique originale de James Newton Howard 


Site officiel : NC

Avec aussi : Matthias Schoenaerts, Jürgen Prochnow, Bruno Ganz, August Diehl, Franz Rogowski, Alexander Fehling, Martin Wuttke, Joel Basman, Tobias Moretti, Karl Markovics, Max Mauff, Ulrich Matthes, Leonard Kunz, Johannes Krisch, Johan Leysen, Waldemar Kobus, Valerie Pachner, Sophie Rois, Ulrich Brandhoff, Maria Simon, Johannes Nussbaum, Ermin Sijamija, Dimo Alexiev, Thomas Nash, Karin Neuhäuser, Chris Theisinger, Nicholas Reinke, Thomas Prenn, Thomas Mraz, Jasmin Barbara Mairhofer…


UNE VIE CACHEEL'histoire : Inspirée de faits réels.
Franz Jägerstätter, paysan autrichien, refuse de se battre aux côtés des nazis. Reconnu coupable de trahison par le régime hitlérien, il est passible de la peine capitale. Mais porté par sa foi inébranlable et son amour pour sa femme, Fani, et ses enfants, Franz reste un homme libre. UNE VIE CACHÉE raconte l'histoire de ces héros méconnus… 

 
 
Notre avis : Le refus d'allégeance au Führer et l'emprisonnement qui s'en suit est l'essentiel du film qui se déroule pendant la SecoUNE VIE CACHEEnde Guerre Mondiale, qui nous emmène dans un univers inconnu, vécu par ces hommes et ces familles refusant de se battre pour de mauvaises causes. Des personnes dont on n'a peu parlés, qu'ils soient autrichiens ou allemands, qui ont refusé de faire la guerre pour Hitler et de prendre les armes : les objecteurs de conscience. Le film montre les humiliations de toute une famille, qui subit les opinions du mari emprisonné passible de la peine de mort, ne voulant pas être un mouton et obéir aux ordres de la nation... des ordres contraires à la bienséance et à l'humanité qui nous habitent. L'humain est perfide et manque souvent de solidarité et de soutien lorsque l'on va contre un régime non approuvé et que l'on n'obéit pas aux consignes... Imaginons que tout le monde conteste certaines actions, les gouvernants seraient bien obligé d'en tenir compte, s'il n'y avait pas de soldats pour faire la guerre... Aller au bout de ces convictions, lutter contre la facilité et contre le plus grand nombre de l'opinion publique, est plus héroïque que d'être médaillé et de recevoir tous les honneurs pour avoir tué des gens, à mes yeux pour des faits d'armes, et c'est ce que le réalisateur nous montre. Faire ce que l'on pense juste est essentiel et avoir au moins le soutien de l'être aimé jusqu'au bout permet de vivre cela plus sereinement. Pour moi, ce sont eux les héros et Terrence Malick les sublime et leur rend un hommage poignant ! Comme toujours chez lui, son film est bien léché, ici avec : de superbes images de l'Autriche, une mise en scène sobre et languissante, c'est lent, mais on apprécie le moindre détail de chaque image et de chaque psychologie de personnage. La voix of et la musique nous accompagnent et nous font visiter un terrain inconnu, afin de ne pas oublié la face cachée de toute guerre, car ce ne sont pas ces hommes qui se cachent, mais leur vie de reclus que l'on cache, afin de ne pas entacher la vision que les meneurs veulent montrer au plus grand nombre, afin que ces convictions ne se propagent pas au sein du peuple. Cela pourrait donner des idées aux autres qui suivent bêtement les ordres, souvent par peur, mais qui en fin de compte font bien plus souffrir, que de n'avoir rien à se reprocher à la fin de sa vie. Des vies cachées, qu'il faut révélés, afin qu'elles se propagent ! Maintenant nous savons... Les comédiens sont saisissants et l'on salue l'apparition de Matthias Schoenaerts, dans un rôle pertinent et percutant. Je ne serais pas surpris que ce film figure au Palmarès 2019 du Festival de Cannes, tellement le fond du film est actuel ! Gérard Chargé - 4 Zooms -
 
L'extrait en VO sous-titré en français

 
 UNE VIE CACHEEUNE VIE CACHEE
 
 
 
 
 
 
 
 
 August DiehlValerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl, Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl, Valerie Pachner
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 August Diehl
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Dieh
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Valerie Pachner, August Diehl
 
 
 
 
 Valerie Pachner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Photos: Thierry Vaslot (CZ / A.C.R.)
 
 
 
 
 

Recherche Google

Publicité